Proposer un petit-déjeuner "zéro déchet" dans les hébergements touristiques

ESS - Économie circulaire
Produits - Alimentation
Communication - Sensibilisation
Hébergement
Proposer un petit-déjeuner "zéro déchet" dans les hébergemen...

Contexte / objectifs

Betterfly Tourism accompagne depuis de nombreuses années les professionnels du tourisme dans la réduction de leurs impacts environnementaux et de leurs coûts de fonctionnement. Lors des audits effectués dans les hôtels dans le cadre de l’affichage environnemental, nous avons pu constater le fort impact environnemental du pôle "petit-déjeuner" que ce soit par l’usage fréquent de produits en format individuel (notamment sur le beurre, la confiture, le sucre, les biscuits) et par la quantité importante de déchets alimentaires générés. Voici un tour des bonnes pratiques qui peuvent être mises en place dans chaque hébergement touristique pour lutter contre le gaspillage alimentaire et réduire les déchets du petit déjeuner pour une consommation plus responsable.

Description

De nombreuses actions simples peuvent être menées par les hébergements touristiques pour diminuer la part de déchets liée au petit déjeuner :

  • Mobiliser les équipes autour de cette démarche éco-responsable et sensibiliser les clients : des clients informés aux éco-gestes (« Je ne prends que ce que je consomme ») seront plus à même de diminuer spontanément leur retour assiette !

  • Préférer les grands formats et le vrac pour remplacer les portions individuelles : 1kg de café, grands pots de confitures, céréales en vrac, fromage à la coupe …

  • Se rapprocher des producteurs locaux. Ils sont de plus en plus nombreux à favoriser le zéro déchet et à proposer des conditionnements vrac ou grands formats.

  • Remplacer les produits jetables par des produits réutilisables : verres en verre, serviettes et sets de table en tissu...

  • Privilégier les produits locaux et de saison. Le petit bonus : vous pourrez les proposer à la vente, cela permettra de valoriser vos fournisseurs et d’avoir un autre levier économique !

  • Investir ! Pourquoi ne pas installer ses propres ruches ? Vous pourrez ainsi produire votre miel, comme c’est le cas aux Trésoms à Annecy et Le Florence à Nice.

  • Utiliser les fruits trop mûrs qui ne peuvent plus être proposés au buffet en concoctant de délicieux smoothies.

  • Profiter du restant de pain pour en faire de la chapelure et la réutiliser plus tard en cuisine.

  • Présenter les produits frais (charcuterie, jus d’orange, fromage…) en petite quantité tout en prévoyant un réassort régulier pour mieux gérer le gaspillage en fin de buffet !

Détails de la bonne pratique

Pour visualiser le détail de la bonne pratique, connectez-vous ou devenez membre.

En images

<
>