Les initiatives positives des professionnels du tourisme face à la crise du covid-19

La crise actuelle liée à l’épidémie de Covid-19 est difficile pour tous les secteurs, et particulièrement pour celui du tourisme : « Ce ne sont pas des moments simples à vivre et nous nous devons d’être solidaires face au choc » réagissait Guillaume Cromer, président d’ATD. Pour répondre à cette crise, l’entraide et la solidarité semblent en effet être les mots d’ordre, comme le démontrent de nombreuses initiatives mises en place depuis le début de cette période par certains professionnels. Nous avons dressé un panel d’actions positives des acteurs du tourisme, réagissant à la crise en apportant des solutions à leur échelle.

 

Initiatives positives et solidaires envers les soignants 

Mises à disposition et dons

Tout d’abord, les hébergeurs se montrent actifs dans cette entraide depuis le confinement.

L’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) et le Groupement National des Chaînes Hôtelières (GNC) ont mobilisé au 21 mars plus de 500 hôtels, soit plus de 20 000 chambres, dans toute la France pour loger les personnels soignants, les routiers et les personnes sans-abris. En savoir plus

Le Groupe Accor annonçait le 24 mars la mise en place d’une plateforme nationale pour mettre à disposition du personnel soignant et des populations défavorisées des solutions d’hébergement dans les hôtels du Groupe. Plus de 40 hôtels avec une capacité de 1 000 à 2 000 lits ont ainsi proposé d’accueillir les personnes sans abri sur tout le territoire. En savoir plus

Les Gîtes de France s’engagent également auprès du personnel soignant en mettant à sa disposition des hébergements pendant et après la crise sanitaire. Au total, près de 1 300 hébergements mis à disposition des médecins, infirmiers ou encore aide-soignants. En savoir plus

Deux établissements référencés chez Vaovert se mobilisent :  
Damien Rouaud, directeur du Gîte des Algues à Séné et du Gîte des Bulles situé au centre de Vannes, a décidé de mettre ses hébergements à la disposition du personnel soignant intervenant en renfort dans l’hôpital de la ville. En savoir plus
L’équipe du Domaine Riberach a pu produire, grâce aux talents de chimiste de l’œnologue, une solution hydro-alcoolique et la distribuer aux habitants de leur village, Belesta, dans les Pyrénées-Orientales. De plus, ils offrent au personnel soignant de la région des journées de remise en forme chaque semaine. En savoir plus

Club Med et Fosun ont fait un don de 80 000 masques et de 5 500 combinaisons à l’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes. En savoir plus

Le Club Med de Serre Chevalier a aussi fait un don de 15 000 masques chirurgicaux répartis entre le centre hospitalier de Briançon, des Ehpad et les sapeurs-pompiers. En savoir plus

Nos voisins vont encore plus loin  : en Espagne, le Gran Hotel Colon à Madrid a été transformé en structure médicalisée, afin de traiter les cas les moins graves de coronavirus ne nécessitant pas d’hospitalisation. Cela pourra permettre de libérer des chambres. Un autre hôtel quatre étoiles de la ville, le Marriot Auditorium, doit également être médicalisé dans les prochains jours.

Les plateformes d'hébergement réagissent aussi. En partenariat avec le Ministère chargé de la ville et du logement, Airbnb lance « Appart Solidaire », et aide sa communauté d'hôtes à accueillir le personnel soignant, les travailleurs sociaux et les bénévoles dans des logements et chambres d'hôtel mis à disposition gratuitement autour des hôpitaux, EHPAD, et centres d’hébergement d’urgence. En savoir plus

L'agence de voyages réceptive et événementielle, Funbreizh a lancé une opération solidaire initiative menée conjointement avec les Hôteliers du réseau Hôtels de Charme et de Caractère en Bretagne pour remercier très prochainement les soignants des hôpitaux publics. Funbreizh propose aux entreprises de participer à cet élan de solidarité par le financement d'une ou plusieurs box cadeau Funbreizh qui seront offertes aux soignants. En savoir plus et participer à ce projet !

Concernant le secteur du MICE, VIPARIS met à disposition son site de Paris Expo Porte de Versailles pour accueillir un centre de dépistage au Covid-19. En savoir plus

Certains croisiéristes proposent de transformer leurs bateaux en navire-hôpital. En Italie, MSC Croisières a déjà proposé plusieurs navires. Croisières Maritimes et Voyages (CMV) a proposé aux autorités françaises de transformer trois de ses bateaux en « navires-hôpitaux » devant le manque prévisible de lits dans les hôpitaux français. La compagnie CroisiEurope a également annoncé mettre à disposition des personnels hospitaliers de Paris son bateau Botticelli, pour qu’ils puissent s’y reposer. Enfin, le croisiériste a décidé de distribuer ses stocks de masques, gants et gels aux hôpitaux de Strasbourg. 

Parmi les parcs de loisirs, le Puy du Fou offre 500 000 masques à la France, grâce à sa filiale chinoise.  En savoir plus
Le Parc Astérix a offert son stock de 25 000 masques chirurgicaux au Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Oise.

Le parc Europa-Park a fait don de 25 000 ponchos au conseil départemental du Haut-Rhin, qui seront ensuite distribués par le Département 68 aux soignants de divers établissements (EHPAD, foyers d'enfants, foyers de personnes handicapées, services d'aide à domicile) et utilisés en tant que sur-blouses. En savoir plus

 

«Le repos des héros» : des vacances offertes aux soignants

Les initiatives se multiplient dans le secteur du tourisme pour offrir aux soignants luttant contre le Covid-19 des séjours ou des «bons vacances» à utiliser pour leurs congés d'été. Cette opération de solidarité envers les soignants, encouragée par ADN Tourisme, permet aussi de soutenir les professionnels locaux du tourisme.

Fin mars, le département des Pyrénées-Atlantiques avait été le premier à lancer une opération de solidarité, baptisée «Le repos des héros», en offrant au personnel soignant 200 «bons vacances» d'une «valeur minimale» de 500 euros pour des séjours en Béarn-Pays basque.  En savoir plus

D'autres départements ont emboîté le pas, dont le Var qui met à disposition 1400 lots (séjours, week-ends, visites, découvertes gastronomiques et viticoles) offerts par des hôtels, campings ou restaurants, aux «héros varois» - soignants mais aussi policiers, gendarmes, caissiers ou agents de nettoyage. En savoir plus

Une cagnotte solidaire est mise en place par l'Office de Tourisme de Pôle du Sud Charente. En savoir plus

La Touraine s’associe à l’opération nationale, le repos des Héros, et propose d’offrir 60 séjours d’une valeur de 450 €. En savoir plus

Le réseau associatif des Gîtes de France a également sollicité ses hôtes pour offrir cet été des vacances au personnel soignant. 

Homair Vacances, acteur du secteur du camping, spécialisé dans les séjours en mobil-home, offre aussi 10 000 bons, d'une valeur de 250 euros chacun, valables tout au long de la saison estivale dans les 130 destinations proposées par Homair, dont 104 dans l'Hexagone. Ils assurent avoir déjà reçu plus de 8 000 demandes de la part de soignants. En savoir plus

De son côté, VVF Villages a indiqué lancer l'opération "Les vacances des héros". Pour les personnels de santé travaillant dans le secteur médical ainsi que les services d'urgence, comme les pompiers engagés dans la crise par exemple, VVF va proposer "l'équivalent de la gratuité pour chacun des 'héros' au sein d'un séjour famille".

 

Solidarités entre professionnels du tourisme 

Betterfly Tourism, qui accompagne les professionnels dans la maîtrise de leur performance environnementale, a décidé d’offrir gratuitement à tous les hôtels qui le souhaitent un accès au logiciel Winggy® et à un programme de webinaires, afin qu’ils puissent se projeter dans « l’après crise », se préparer à l'obtention de l'étiquette environnementale, et mettre en place des actions d'optimisation dès leur ré-ouverture. En savoir plus

Bookingkit, créatrice de solutions digitales dédiées à l’industrie des loisirs, soutient les fournisseurs de l’industrie et loisirs avec son propre fonds d’aide pour donner davantage de sens aux partenariats en temps de crise. En savoir plus

La MONA - Mission des Offices de tourisme de Nouvelle-Aquitaine, lance un programme de professionnalisation spécial confinement adapté 100 % à distance pour avril-mai. En savoir plus

L'Office de tourisme du Seignanx dans les Landes, a temporairement désactivée (période Covid19) la carte touristique de l’office, pour laisser la place à une carte spéciale « Covid-19 ». Cette carte présente les commerces et services ouverts au public : mairies, pharmacies, bureaux de poste, producteurs locaux, boulangeries, épiceries… ainsi que des initiatives locales : distribution alimentaires, garderie personnel soignant… L’Office de tourisme du Pays Basque a également créé et mis en ligne sa carte interactive. L’objectif de ces cartes est d’informer les habitants mais surtout de valoriser les prestataires locaux. 

 

le défi « Healing solutions tourism challenge »

Enfin, du coté des institutions, l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) lance le défi « Healing solutions tourism challenge » : un appel pour que les jeunes pousses, les entreprises et les innovateurs du monde entier ayant des solutions prêtes à l’emploi atténuent les retombées du Covid-19 sur le tourisme. 3 catégories sont concernées :  le domaine de la santé, de l’économie et de la gestion de destinations. En savoir plus 

En images

<
>
Categories Actualités